Le coup du téléphone portable

Par ces temps de morosité économique, les serveuses des bars et buvettes de la place rivalisent d’ardeur pour trouver des astuces pour arrondir leur fin du mois difficiles, au détriment des clients en quête d’aventures…

Jacques est un habitué des bars et autres buvettes de la ville de Cotonou. Sa zone de prédilection, c’est l’esplanade du stade de l’Amitié. Et il en connait un sur la dernière trouvaille des serveuses, le fameux coup du téléphone portable pour faire cracher  les clients radins qui cherchent à bénéficier des faveurs de ces barmaids à peu de frais.

A en croire notre habitué, le coup du téléphone portable est un stratagème qui a déjà fait un nombre incalculable de victimes dans les bars et buvettes des trois villes à statut particulier du Bénin que sont Cotonou, Porto-Novo et Parakou.

Quand on client commence par s’intéresser à une serveuse d’un bar qu’il fréquente, il  lui laisse des pourboires de plus en plus importants, lui offre à boire de temps à autre et  finit par prendre son numéro de téléphone portable dans la perspective de se rencontrer en dehors de son lieu de travail, un jour de repos où elle est libre..

Mais avant que cette aventure ne se concrétise, la serveuse désireuse de tester la générosité de ce nouvel amoureux, lui joue le coup du téléphone portable, pour voir les limites de sa générosité.

En quoi consiste ce coup. ? Juste après avoir communiqué son ou ses contacts téléphoniques, et après avoir échangé des appels pendant quelques jours, elle en vient à couper son portable un soir durant toute la soirée. Le lendemain, elle se rend au boulot en gardant toujours son portable coupé. Dans la plupart des cas, l’amoureux débarque pour se plaindre du fait de n’arriver pas à la joindre de puis quelque temps, et elle lui rétorque que son portable a été volé.

Si le gars est généreux, il remplace automatiquement le téléphone par un autre selon ses moyens : bas, moyen ou haut de gamme. Mais s’il est pingre, il détale et va chercher fortune ailleurs. Et, dès qu’il revient à la charge pour parler de rendez-vous, il lui est rétorqué que cela ne sera pas possible tant qu’elle n’aura pas de téléphone pour le joindre et convenir d’un lieu de rendez-vous en cas de disponibilité.

Mais s’il est généreux on commence par lui accorder quelques faveurs, en attendant de lui faire passer le test lui permettant d’accéder à la catégorie redoutée mais privilégiée de dernier client.

 

The following two tabs change content below.
babylas25

babylas25

Directeur des Relations Publiques chez African Diaspora Forum (ADF)
Directeur des Relations Publiques à l'African Diaspora Forum (ADF) à Johannesburg, (le Forum de la diaspora africaine en Afrique du Sud), le continent africain m'inspire tout particulièrement dans ma démarche journalistique. Aussi, j'aspire à mieux comprendre les hommes, les femmes et les structures qui les portent. D'où mon combat pour des lendemains meilleurs, aux côtés de l'ADF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.