Galerie

Pèlerinage marial

Des pèlerins sur les traces de Notre Dame d’Arigbo

A Dassa-Zoumé dans la région des Collines au Bénin, à plus de 200 kilomètres au nord de Cotonou, à trois heures de route environ, la grotte mariale Notre Dame d’Arigbo est un lieu de pèlerinage annuel pour les chrétiens catholiques. Chaque année, en août-septembre, par milliers, en provenance du Bénin, des pays voisins et d’ailleurs, ils se rassemblent au pied de la Vierge Marie pour prier. Dans le respect d’une tradition instaurée en 1954 par l’évêque français Louis Pariso et institutionnalisée par le clergé national.

Paolo et son épouse Julia, des Italiens, sont debout au soleil depuis quelques minutes. Tête baissée, bras croisés, pieds joints, le mari a, à ses côtés, sa femme qui égrène un chapelet aux gros grains blanchâtres. Les deux époux prient à voix basse au milieu d’une foule de pèlerins occupée à regarder religieusement la statue de Marie incrustée dans un bloc de granite au-dessus d’eux. Le temps accordé au passage de ce groupe venu d’Adjarra, une commune du département de l’Ouémé au Bénin à peine écoulée qu’un autre s’annonce. Paolo, sa femme et leurs compagnons mettent fin à la prière et cèdent la place aux nouveaux arrivants. «Chaque année depuis bientôt dix ans, quand ma santé le permet, je me rends à Dassa au Bénin pour vivre le pèlerinage marial. Mon épouse et moi sommes à la grotte d’Arigbo pour soumettre à Marie une intention particulière. Nous l’avons invoquée afin qu’elle nous aide à l’accomplir», confie Paolo, menuisier de son Etat. A l’instar de ce couple de chrétiens catholiques, ils étaient nombreux à se rendre à la grotte mariale Notre Dame d’Arigbo. En août 2012, ce pèlerinage marial en était à sa 58 ème édition.

Diverses motivations

Diverses motivations sous-tendent le déplacement des pèlerins à Dassa-Zoumé. Kouassi est venu de la Côte d’Ivoire. Pour lui, «le site de la grotte d’Arigbo dégage des vibrations bénéfiques au chrétien… ». Andréa quant à        vient du Niger. D’après elle, «prier au pied de la Vierge Marie d’Arigbo est grâce et miséricorde».Thomas, qui a fait le voyage depuis le Burkina Faso, «espère retourner dans son pays plein de bénédiction divine». Pamela, de nationalité béninoise, «est arrivée à Dassa pour implorer Marie afin qu’elle l’aide à réaliser un projet dont la réussite va changer sa vie». Jean-Julien est Français, il avoue «avoir fait le voyage par curiosité et par conviction religieuse ».

Grotte mariale

Grotte mariale Notre Dame d’Arigbo de Dassa au Bénin

The following two tabs change content below.
babylas25
Amateur de voyages, de grands reportages, inconditionnel des réseaux sociaux, le continent africain m'inspire tout particulièrement dans ma démarche journalistique. J'aspire à mieux comprendre les hommes et les structures qui les portent. Installé depuis quelques années à Johannesburg en Afrique du Sud, je me bats aux côtés de la diaspora africaine pour des lendemains meilleurs...

2 réflexions au sujet de « Pèlerinage marial »

  1. Bonjour. Dans le but d’améliorer le référencement de nos sites, nous souhaiterions établir un échange de lien avec votre site. Si cet échange vous convient, je placerai un lien vers votre site depuis notre site. En retour je vous demanderai de placer notre lien sur votre site.

  2. Bonjour, Je viens de comprendre que je me suis trompé dans l’adresse email précédement envoyé pour établir un échange de lien. Est-ce que vous êtes OK pour établir cet échange ? Vous pouvez me contacter directement sur le mail indiqué. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *