AFRIQUE DU SUD/La diaspora commémore l’intégration africaine

 

Dans le cadre de la célébration de la journée de l’Afrique le 25 mai, le Forum  de la diaspora africaine «l’African diaspora forum (Adf) », en partenariat avec Channel Africa, a organisé des activités culturelles, récréatives et éducatives du 25 au 28 mai 2016, à Yéoville à Johannesburg en Afrique du Sud.

L’Organisation de l’unité africaine (Oua) a été créée le 25 mai 1963 et a cédé la place en 2000 à l’Union africaine (Ua). C’est en souvenir de cette importante date que, les pays africains commémorent, avec des fortunes diverses, le 25 mai de chaque année, la journée de l’Afrique.

Elisabet BARBIER, Ambassadrice de France en Afrique du Sud

Elisabet BARBIER, Ambassadrice de France en Afrique du Sud

Le Forum de la diaspora africaine, une fédération d’associations de migrants étendue à des ressortissants Sud africains vivant en Afrique du Sud, de concert avec ses partenaires, a mis les petits plats dans les grands pour marquer d’une pierre blanche, la grand’messe de l’intégration africaine.

Pour le gouverneur de la Province de Gauteng, l’honorable David Makhura, «les migrants ont également leur place en Afrique du Sud parce que bon nombre d’entre eux sont talentueux et compétents…De la même manière, les Sud Africains, peuvent se rendre dans n’importe quel pays en Afrique pour y faire des affaires….Seulement, voilà, les criminels ne sont pas les bienvenus et ceux qui sont en position irrégulière doivent régulariser leur situation pour pouvoir mener une existence pacifique dans et s’insérer dans le tissu économique sud africain.  Grâce à des activités en conformité avec les lois et règles du pays.

Le décor ainsi planté, l’ambassadrice de la France en Afrique du Sud, Mme Elisabeth Barbier se félicitera du choix porté sur Yéoville pour abriter les manifestations de la semaine de l’intégration africaine. Pour la diplomate française, « l’on ne pouvait mieux choisir, à cause du caractère cosmopolite et panafricain par excellence de ce quartier de Johannesburg. Au demeurant populaire, vibrant et riche en couleurs avec une forte identité locale, abritant une communauté de migrants en provenance de divers horizons et du reste de l’Afrique ».

De la nécessité d’explorer de nouvelles pistes pour promouvoir la cause des migrants et des réfugiés…

Mais il n’en demeure pas moins que « les migrants sont souvent confrontés à des conditions d’extrême violence mettant leurs vies en danger. Souvent parce qu’ils se sentent rejetés par le pays d’accueil à cause du racisme et de la xénophobie ». D’où la nécessité d’explorer de nouvelles approches de solutions pour soutenir, protéger et promouvoir la cause des migrants et des réfugiés. Ce qui demande plus d’engagement de la communauté internationale et des plateformes de la société civile.

La France soutient les organisations de la société civile à travers le Fonds de développement de la société civile qui aide à la réalisation de petits et moyens projets contribuant à la consolidation des droits humains et au renforcement de la démocratie locale.. Ainsi, depuis 2013, 20 organisations ont pu bénéficier de ce fonds.

Depuis 2010, l’ADF travaille avec les institutions sud africaines au niveau national, provincial et local pour promouvoir la cohésion sociale et l’intégration de toutes les communautés africaines en luttant contre toutes les pratiques incitant à la xénophobie, l’exclusion et la violence vis-à-vis des migrants, d’après Marc Gbaffou, le président de l’African Diaspora Forum.

The following two tabs change content below.
babylas25
Amateur de voyages, de grands reportages, inconditionnel des réseaux sociaux, le continent africain m'inspire tout particulièrement dans ma démarche journalistique. J'aspire à mieux comprendre les hommes et les structures qui les portent. Installé depuis quelques années à Johannesburg en Afrique du Sud, je me bats aux côtés de la diaspora africaine pour des lendemains meilleurs...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *