marché dantokpa au Bénin
Galerie

BENIN/ECONOMIE : Vers la gestion rationnelle du marché Dantokpa

La Société de gestion des marchés (Sogema) du Bénin, dans la perspective d’offrir de nouveaux services de qualité aux usagers, est résolument engagée depuis quelque temps, dans une dynamique d’harmonisation des places au marché international de Dantokpa. Ce qui ne va pas sans grincements de dents. Explication.

traîneur de pousse-pousse

un traîneur de pousse-pousse au travail

Dantokpa véritable pôle économique du Bénin n’offre guère un spectacle reluisant. Et pour cause. En dépit de l’état de décrépitude avancée des infrastructures qui ne datent pas d’hier, malgré les critiques récurrentes des usagers, la mise en place d’une politique harmonieuse de gestion de ce pôle économique se fait toujours attendre. Au point de décourager bon nombre d’acteurs, d’usagers ainsi que des personnes de bonne volonté qui voient les choses autrement.

Progressivement les choses commencent par s’améliorer. Les initiatives récemment prises par les responsables de la société de gestion du marché Dantokpa tombent à pic pour rassurer redonner espoir à des acteurs et usagers désabusés face au double language des hommes politique. La cause est entendue surtout que les nouvelles réformes sonnent le glas à une situation décriée depuis des lustres. Fini l’immobilisme, dorénavant il est question de valoriser les atouts de ce marché par le truchement d’une gestion saine, adéquate et optimisée de ses revenus, par l’équipe dirigeante de la Sogema avec le soutien des acteurs dudit marché. Ce qui permettra d’entrer dans une nouvelle dynamique. A la satisfaction générale.

L’état des lieux est désormais incontournable pour régulariser les situations d’injustice et harmoniser un tant soit peu, les nouvelles mesures mises en place en place pour le fonctionnement dudit marché. Bien que la conception soit diversement appréciée, la Sogema opte en premier lieu pour un recensement systématique des places.

Un constat, une réaction

Des anciens et vétustes hangars, des places en nombre insuffisant. Des installations hors normes. Des taxes et redevances à la tête du client…Telles sont les principaux griefs des usagers à l’encontre de l’administration du marché Dantokpa. Certes, la plupart des hangars situés au cœur du marché sont des aménagements spécifiques faits par les vendeurs en vue de l’écoulement de leurs produits, en son temps. Ces constructions de fortune ne répondant pas aux normes et aux contraintes d’espace, la Sogema cherche aujourd’hui à revoir la copie pour mieux réfléchir sur le système d’attribution de places dans le marché. Ainsi, un nouveau schéma d’attribution des places est mis en place dans l’optique d’une gestion efficace. Certaines installations anciennes n’étant pas conformes aux normes et à la vision de la Sogema. Surtout que, dans de nombreux cas, sous la pression de la demande, les vendeurs ont progressivement transformées les places occupés par l’installation d’autres étagères pour élargir leur commerce. Les taxes perçues étant fixes chez bon nombre de vendeurs malgré les emplacements hors normes, un recensement systématique est lancé en vue d’une harmonisation des places. Pour permettre à la société d’adapter la demande aux besoins d’exposition, de stockage et, par conséquent, de sécurité des vendeurs et des biens. L’installation anarchique de certains vendeurs dans ce marché ne facilite donc pas un accompagnement aisé et une bonne gestion. La mise en place d’une meilleure politique de  gestion conduit alors la société de gestion à revoir la stratégie d’attribution des places. Depuis quelques années la Sogema mène des discussions avec les acteurs du marché en vue d’offrir de plus amples services. Dans l’optique d’une gestion beaucoup plus rationnelle dudit marché. Cette vision des responsables, favorisera à coup sûr une augmentation des revenues, et débouchera sur une amélioration des conditions d’usage des riverains. Comme le dit si bien l’adage, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Les nécessaires réajustements, les incontournables réaménagements attendus dans le cadre de la nouvelle manière des autorités de la Sogema de voir les choses, sont diversement appréciés par les bénéficiaires. Quand bien même elle est faite pour une harmonisation judicieuse des places dans le marché et pour régler quelques problèmes d’injustice observés depuis plusieurs années à Dantokpa, selon les autorités en charge de la gestion du marché. La cause est entendue. Wait and see.