Galerie

Va au champ si tu veux être ministre

Si tu veux être ministre, va au champ. Surprenant, n’est-ce ? Dans la réalité, c’est possible, au Bénin où la voie royale du pouvoir passe par l’amour de la terre.

L’actuel ministre des mines, Barthélémy Kassa a offert gracieusement à l’opinion publique nationale, bien avant sa nomination, une image inédite. Celle d’un homme ayant momentanément abandonné l’hémicycle à ses heures perdues pour se rendre dans un champ de mais dans le septentrion, son département d’origine. Un champ qu’il avait déclaré, lui appartenir devant les caméras. C’est vrai même si à ce propos, il y a à redire. La suite, on la connaît. A plusieurs centaines de kilomètres de Cotonou et dans ce champ de mais, l’homme avait donné un signal fort et retentissant doublé d’une invite adressée à des gens de son standing, députés et anciens ministres, à s’adonner aux travaux champêtres. L’opération est séduisante en elle-même et semblé avoir porté ses fruits.D’autant qu’en voulant imiter son patron qui a fait des hectares de coton dans son Tchaourou natal, l’ex-ministre Barthélémy Kassa a marqué des points. Et retrouvé le portefeuille ministériel qu’il avait entre temps perdu. Ne dit-on pas souvent que la fin justifie les moyens…

The following two tabs change content below.
babylas25
Amateur de voyages, de grands reportages, inconditionnel des réseaux sociaux, le continent africain m'inspire tout particulièrement dans ma démarche journalistique. J'aspire à mieux comprendre les hommes et les structures qui les portent. Installé depuis quelques années à Johannesburg en Afrique du Sud, je me bats aux côtés de la diaspora africaine pour des lendemains meilleurs...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *